mercredi 27 novembre 2013

Nintendo ne sait plus trop quoi faire de ses Wii U, alors il les donne aux passagers d’un avion



Dans le cadre d’une action commerciale musclée, tous les passagers d’un avion ont reçu une Wii U. Comme ça. Tranquilou.



S’il y avait un vol où il fallait être hier, c’était le vol 1883 au départ de la Nouvelle-Orléans et en direction de Dallas. Parce que Nintendo était là et qu’il avait proposé un partenariat avec la Southwest Airlinespour remplacer le jus d’orange gratuit par une Wii U gratuite. J’avoue, c’est mieux.

Et tout ça par surprise, bien entendu. De cette façon, on peut montrer les visages rayonnants de cette centaine de passagers manifestement très heureux d’économiser 300 $ sur les achats de Noël pour le gosse qui veut absolument son Super Mario 3D World à Noël. Car ces enfants ont bon goût.



Tout cela n’est pas totalement fait au hasard, évidemment. L’accord conclu entre Nintendo etSouthwest Airlines comprend également la mise en place de bornes Wii U dans les salles d’embarquement les plus fréquentées des aéroports desservis par la compagnie aérienne.

Nintendo continue donc dans sa campagne d’exposition de sa console. Pour eux, le raisonnement est simple. La Wii U est fun et il est compliqué de l’expliquer par des spots télévisés. Il faut donc montrer la console dans le plus grand nombre d’endroits possible.

Aux États-Unis, ça peut être dans les salles d’embarquement, là où on n’a rien d’autre à faire qu’attendre. En Angleterre, c’est dans des espaces dédiés au sein d’une grande chaîne de distribution que la console se montre, là où on a le plus de chance de l’acheter. Nintendo a compris qu’il faut mettre sa console au contact du grand public pour compenser les erreurs de communication de la première année de commercialisation. Les chiffres de ventes de fin d’année avec des system sellerscomme Super Mario 3D World ou Wii Sports Club nous montreront si cette stratégie permettra de sortir la console de son marasme.

Une erreur est survenue dans ce gadget